Développement Personnel

L’échec fait peur. Pour beaucoup d’entre nous, c’est une vraie hantise qui peut réduire à néant des années d’efforts. Il n’est pas étonnant que nous en ayons si peur. Cette peur rend impossible toute tentative pour rebondir après un échec, qu’il soit professionnel, amoureux, familial, ou scolaire. Pour autant, il ne faut pas penser que les solutions pour s’en sortir n’existent pas. Bien souvent, on ne parvient pas à s’en servir parce qu’on ne les connaît pas vraiment. Si vous voulez rebondir après chaque échec, prenez compte des 6 commandements suivants.

Acceptez l’échec

Si tant de gens ont du mal à se relever après une déconvenue ou un échec cuisant, c’est simplement parce qu’elles sont dans le déni. Vous pouvez le vérifier dans plusieurs cas de figure. Par exemple, vous connaissez cette jeune femme qui ne veut pas accepter que l’homme qu’elle aime l’ait bel et bien quittée. Convaincue qu’il l’aime encore et qu’ils peuvent être heureux ensemble, elle aura beaucoup de mal à tourner la page. Conséquence : elle tentera de le reconquérir en vain, et n’en sera que plus malheureuse.

C’est aussi le cas de ce jeune homme qui semblait avoir l’avenir devant lui. Puis, du jour au lendemain, il a tout perdu en raison d’un licenciement inattendu. Depuis lors, il est déprimé et n’arrive pas à croire que les choses ont changé si rapidement. L’envie pour chercher un autre emploi ne l’habite pas.

Voilà deux situations qui mettent en avant le rôle prépondérant du déni quand on tente de rebondir après un échec. A moins de procéder autrement, aucune de ces personnes ne parviendra à se libérer de ce sentiment de dépression.

Que faut-il donc faire après un échec cuisant ?
>

Pour retrouver plus d’allant et repartir après un échec cuisant, vous devez prendre l’échec pour ce qu’il est : un ami. En effet, il est impossible de réussir tant qu’on n’a pas connu un certain échec. L’échec vous en apprend plus sur vos méthodes et sur votre stratégie. Sans elle, vous ne saurez jamais quels sont vos points faibles, et commet vous en servir pour avancer dans la vie. Par conséquent, vous ne devez pas avoir peur de l’échec. Vous devez plutôt apprendre à vous en servir.

La première marche à franchir pour bondir après un échec cuisant consiste donc à accepter que l’échec fait partie de la vie, et qu’il peut vous aider à reconstruire votre vie. L’échec n’est pas la fin, mais une étape souvent indispensable pour faire mieux. Vous devez vous convaincre de cette pensée au quotidien. Lorsque c’est le cas, votre période de déprime ne dure pas trop longtemps, et vous avez l’énergie nécessaire pour repartir de l’avant, ou tourner la page.  L’un des hommes les plus riches du monde du siècle dernier a déclaré notamment :

« Un échec est un succès si l’on en retient quelque chose – Malcolm Forbes »

Évidemment, ce n’est là que le début de ce qu’il faut mettre en œuvre pour rebondir après un échec cuisant.

RESHUFORM

Pour un développement harmonieux de l’entreprise

Immeuble Fidaf, Rue Lagunaire N°840
01 BP 3802 Cotonou, quartier Placondji-Kpodji (ancien pont) – République du Bénin
Tel.: (+229) 21 31 77 56 – (+229) 21 31 82 30 –
Fax : (+229) 21 31 82 34
Email :contact@reshuform.com

Newsletter